Les générations de notre époque partagent, sans en être assez reconnaissantes, sans en être même assez conscientes, une conquête remarquable : l’art est enfin débarrassé de la recherche de la perfection, et plus encore l’art est déchargé de toute norme formelle. Dans les débats sur le progrès, sur les avantages comparés des temps anciens et des temps modernes, cet argument est bien rarement avancé. Et pourtant, c’est une belle liberté que nous avons gagnée là.

Cela remonte sans doute à cet iconoclaste de Marcel DUCHAMP : en inventant le « ready-made » en 1913, un objet banal élevé au statut d’œuvre d’art par la seule volonté de l’artiste, il a rendu obsolètes tous les critères esthétiques traditionnels. Quand il rebaptise « Fontaine » un urinoir de fabrication industrielle et l’expose dans une galerie, il déqualifie par avance tout jugement de goût.

> AVEC LES PIEDS

Dérives

      urbaines