Francis ALŸS est l’une des figures les plus importantes de « l’art marché ». En 1994, à l’occasion d’une biennale artistique à La Havane, il a arpenté les rues de la ville avec aux pieds des chaussures aimantées, qui collectaient les résidus métalliques jonchant son chemin. L’action a fait l’objet d’une vidéo et de photographies, elle s’intitule Zapatos Magneticos (Chaussures Magnétiques), elle fait partie des « fables urbaines » les plus saluées et reconnues. Mais, pour beaucoup, la question demeure : est-ce bien de l’art ?

> AVEC LES PIEDS

Dérives

      urbaines