Dans l’ordre des « bricolages du quotidien » auxquels se livre l’art contemporain, marcher pourrait bien apparaître comme une formidable dépense d’énergie au regard des actes chétifs, parfois infimes, qui ont été promus en œuvres. FLUXUS, un réseau d’artistes qui a multiplié les initiatives artistiques au début des années 1960, a popularisé un principe qui a fait flores : tout peut être art, n’importe qui peut faire de l’art, et c’est le devoir de l’artiste de démontrer qu’il n’est ni indispensable, ni exclusif.

> AVEC LES PIEDS

Dérives

      urbaines