La ville est une réalité, mais elle n’est pas bornée, l’artiste peut y ajouter des éléments supplémentaires, des « outils visuels » pour reprendre l’expression de Daniel BUREN. Il avait disposé dans Paris des affiches composées de bandes noires et blanches, à l’opposé donc de ces messages de séduction commerciale auxquels le passant est habitué, à l’opposé également des slogans ou des inscriptions revendicatives que les murs accueillent régulièrement ; ces affiches appelaient juste à une « redéfinition de la vision », elles questionnaient notre curiosité, notre capacité à intégrer cet élément étranger dans notre appréhension de la ville, dans la vision personnelle et unique que chacun a de la ville.

Dérives

      urbaines

> Daniel Buren

> AVEC LES PIEDS

- Chapitre 4

> Présentation