CHAPITRE 7.    POURQUOI L’ART MARCHÉ SE PRÊTE-T-IL PARTICULIÈREMENT

                        À L’ENGAGEMENT POLITIQUE ? 

                      

> AVEC LES PIEDS

- Chapitre 7

La rue des villes est un espace très particulier, où s’expriment à la fois la liberté des individus et l’autorité des pouvoirs publics ; une telle conjonction devient facilement source d’affrontements. L’intervention des artistes y prend donc facilement une dimension politique, que j’illustre à travers trois types d’actions.

Marcher pour résister est lié aux origines mêmes de la flânerie baudelairienne ; les artistes font preuve de résistance principalement en introduisant dans la ville des perturbations symboliques. Ils suscitent de la gêne, comme l’a mis en œuvre le mouvement FLUXUS et comme le reprend aujourd’hui le groupe IMPROVE EVERYWHERE ; ils entravent les mouvements de la ville, poétiquement comme l’illustre la coréenne KKIMSOOJA, ou techniquement comme l’a conçu Veit STRATMANN, ou brutalement, dans la tradition des barricades, comme l’a renouvelée CHRISTO.

Marcher pour dénoncer répond à la « valeur critique » des œuvres d’art que le sociologue Pierre BOURDIEU a mis en valeur. On en trouve de brillantes illustrations dans les univers de Francis ALYS ou de Mircea CANTOR, par exemple. Mais cette notion suscite de fortes polémiques dès que l’artiste dépasse le domaine symbolique, comme a tenté de le faire Krysztof WODICZKO.

Mais également marcher pour rassembler, car l’art sait bien faire appel au jeu, à l’imagination, au plaisir, valeurs fédératrices par excellence. Un artiste très représentatif de cette tendance est Tadashi KAWAMATA, qui associe fréquemment le public à ses créations. Plus généralement, la marche a su se faire artiste dans le train des mouvements contestataires, comme l’illustre aujourd’hui avec talent le mouvement RECLAIM THE STREETS.

Marcher donc, dès qu’il s’agit de planter un peu d’imaginaire dans un monde soudainement trop étroit …



> LIRE LE CHAPITRE 7

> TÉLÉCHARGER LE CHAPITRE 7 (pdf)

Quelques œuvres illustrant le chapitre 7

Dérives

      urbaines