CHAPITRE 4.    COMMENT DISTINGUER L’ARTISTE MARCHEUR

                        DU BANAL PIÉTON ? 

                      

Le  piéton dans la ville, la plupart du temps, est indifférent. Pour qu’il marche en artiste, il faut essentiellement (il suffit ?) qu’il devienne attentif à son environnement, qu’il porte sur le monde un regard neuf et que son parcours parvienne à susciter en lui un enchantement.

Ce chapitre pose à cet égard trois questions essentielles. D’abord, comment réaliser en soi cette transformation ? Les exemples fournis par les artistes (à l’instar d’ALYS et d’OROZCO), ou par les écrivains (notamment Georges PEREC), semblent attester qu’il n’y a qu’une seule recette : elle consiste à prêter une immense  attention à tous les détails qui composent notre décor.

De là découle la seconde question, comment les artistes eux-mêmes peuvent-ils encourager le piéton à marcher en artiste ? Dans leurs efforts pour déposer dans la ville des signes capables d’aiguillonner la perception des passants, les artistes ont fait appel à tous les sens, la vue bien sûr, mais également l’ouïe et, plus surprenant, l’odorat. La panoplie de leurs interventions est également très large, par exemple: introduire des éléments surprenants dans le décor, ou mettre en valeur des éléments existants pour que le passant s’interroge sur leur signification, ou organiser pour les piétons des parcours agrémentés d’éléments troublants …

La dernière question abordée est de savoir quelle trace doit laisser une marche en ville pour être qualifiée d’œuvre. La réponse est loin d’être évidente. Si on se réfère au « land art », où la marche a été reconnue comme un acte artistique, on constate que les grandes figures de cette discipline (Richard LONG, Hamish FULTON, Andy GOLDWORTHY) ont adopté des attitudes très différentes. Plus fondamentalement, cette question renvoie à un attribut important de l’art contemporain, celui d’avoir remis en cause la notion même d’œuvre.



> LIRE LE CHAPITRE 4

> TÉLÉCHARGER LE CHAPITRE 4 (pdf)

Quelques œuvres illustrant le chapitre 4

Dérives

      urbaines

> AVEC LES PIEDS

- Chapitre 4

> Présentation